Skip links
376kn isple

Comment devenir un bon agent mandataire immobilier ?

L’immobilier, secteur porteur ?

Dans cet article, vous allez découvrir comment devenir un bon agent mandataire en immobilier !

Avec plus de 50 000 emplois créés en 2021, le secteur de l’immobilier a davantage absorbé la crise que d’autres secteurs d’activités. Fin novembre 2021, le marché atteint un volume de plus de 1 200 000 transactions dans l’ancien, enregistrant une hausse de 17,5 % sur un an. Avec des taux d’intérêts aussi bas, 1,12 % en moyenne fin novembre 2021, la pierre est toujours un investissement sûr et rentable.

La crise a incité les Français à se tourner vers de plus grands espaces, pour fuir les villes saturées comme Paris et ses studios de petites surfaces. Il est vrai que la ville perd ses habitants année après année, avec une baisse de 65 000 citadins en six ans seulement. Avoir un espace bureau, un jardin, une terrasse sont devenus des atouts essentiels.

Les villes moyennes enregistrent une hausse record des prix avec + 8,8 % entre 2020 et 2021, la hausse des prix des maisons augmentant plus rapidement que les appartements. La cause est l’accentuation du mouvement des déplacements depuis les grands centres urbains vers les agglomérations plus petites, avec un boom de l’immobilier à la campagne. Ces dernières années, la ville de Bordeaux est devenue le nouveau “ 21e arrondissement” de Paris à la place de Londres. Les agglomérations de Lyon, Rennes, Marseille connaissent un essor grâce aux nouvelles infrastructures locales améliorant la qualité de vie des résidents.

En Île-de-France, le prix des logements anciens augmente de 4 % en moyenne. Comme pour l’ensemble du territoire, cette hausse concerne davantage les maisons que les appartements.

L’immobilier est même le troisième secteur qui dynamise le plus l’emploi sur quinze recensés, devant l’ingénierie, l’intelligence artificielle ou la data science en 2021. Ce secteur attire les emplois sur des compétences immobilières diverses : transactions immobilières, promotion immobilière, gestion de copropriété, marketing immobilier…

Au Printemps 2021, 79 % des dirigeants immobiliers se déclarent optimistes sur les perspectives économiques de leur secteur, contre à peine plus de 50 % un an auparavant. Si le marché est dynamique, il est également sous tension : La demande est largement supérieure à l’offre et 95 % des dirigeants ont du mal à recruter. Les employeurs du secteur sont en conséquence de plus en plus friands de collaborateurs en reconversion professionnelle et se montre plus ouvert d’esprit sur le parcours du candidat. Lors de la réception d’un CV, la majorité des recruteurs regarde plus les activités professionnelles et les “ soft skills ” d’un candidat plutôt qu’un diplôme bien spécifique.

Côté candidats, la rémunération n’est pas l’unique critère de sélection pour postuler. D’autres facteurs entrent en compte et parmi les plus cités : le bon équilibre vie pro / vie privée, la quête de sens et l’ambiance au travail. 

Pour faire face à la tension actuelle, les employeurs s’adaptent pour fidéliser leurs salariés et attirer de nouveaux candidats. Séminaires d’entreprises, afterwork et team building sont organisés régulièrement pour développer une culture d’entreprise et améliorer l’environnement de travail.

Devenir un bon agent mandataire immobilier, quelles formations ?

En théorie, pour exercer le métier d’agent mandataire immobilier, vous n’aurez pas besoin de formation ni même d’expérience. La profession n’est pas réglementée.
En revanche, le métier d’agent immobilier nécessite une carte professionnelle appelée “carte T” pour pouvoir exercer.

Les démarches à entreprendre pour être agent mandataire sont les suivantes : 

Concernant la formation, certains réseaux s’engagent à dispenser les bases fondamentales pour débuter dans le métier. Il sera important de compléter ces formations initiales par des modules approfondis.

La loi Alur impose seulement 14 heures de formation par an aux agents mandataires immobiliers.

L’acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences permettra à l’agent mandataire d’intervenir sur des nouvelles typologies de biens : neuf, commercial, viager.

D’autres part, les règlementations évoluent en permanence. Il sera donc important d’effectuer une veille juridique régulière pour être à jour sur tous les nouveaux textes de loi.

Les qualités requises pour être un bon agent mandataire immobilier

Si vous êtes passionnés par l’immobilier, que vous aimez décortiquer les annonces immobilières et que vous êtes souvent sollicité pour vos conseils avisés, de toute évidence ce secteur vous attire !
Il sera alors raisonnable de se demander si vous possédez les qualités requises et la trésorerie nécessaire pour débuter et travailler dans l’immobilier. Ce paragraphe vous aidera à faire le point, et vous pourrez décider en toute connaissance de cause si ce métier est fait pour vous.
Découvrons maintenant les qualités pour être un bon agent mandataire immobilier : 

1. La curiosité

Contrairement à l’adage qui dit que “la curiosité est un vilain défaut”, dans ce secteur, notamment lors de la prospection, il faut être curieux, s’intéresser aux personnes et à leurs projets pour les accompagner au mieux. Mettez vous toutefois des limites pour ne pas faire preuve d’importunité. Il faut se tenir aussi au courant de chaque changement majeur du secteur et faire une veille assidue.

2. L’empathie

L’empathie est cette qualité qui va vous permettre de comprendre et ressentir les émotions de vos clients. Vous devez vous mettre à la place de votre client et vous adapter à leurs sentiments, leurs pensées et leurs besoins. Cela vous aidera grandement pour les accompagner à concrétiser leurs projets dans les meilleures conditions possibles.
Vous l’avez compris, arriver à savoir ce qu’il se passe dans la tête de vos clients vous permettra de faire la différence avec d’autres professionnels n’ayant pas cette compréhension.

3. Le sens du relationnel

C’est l’une des compétences les plus importantes à développer, que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle d’un agent mandataire immobilier. Votre réussite dans ce métier sera déterminée, pour une large partie, à votre sens du relationnel. En tant qu’agent mandataire, vous êtes un professionnel de terrain, vous devez ainsi communiquer votre désir d’aider et de conseiller, vos vendeurs et vos acquéreurs. La réputation est ce qu’il y a de plus important dans l’immobilier, beaucoup de transactions se font grâce au bouche-à-oreille, et dans ce métier, elle vous aidera à évoluer et prospérer.

4. La persévérance

A l’image des sportifs de hauts niveaux, il faudra être persévérant dans les phases de prospection mais aussi face à toutes les difficultés qu’il faudra surmonter pour mener à bien une transaction. En effet, ce métier pourra vous procurer de nombreux ascenseurs émotionnels et il faudra rester optimiste et motivé pour les affronter.
Au cours de votre carrière, vous connaitrez très certainement des retournements de dernière minute dans une affaire et vous devrez être persévérant dans ces situations émotionnelles comparables à des montagnes russes.

5. Développer et entretenir son réseau

Dès votre début d’activité, il faudra activer votre réseau familial, amical et professionnel pour les informer de votre nouvelle orientation. Vous devrez entretenir ces relations mais également les développer. Une autre source de recommandation qui pourra développer votre activité sera la constitution d’un réseau d’apporteur d’affaires.
Les réseaux sociaux vous aideront également à accroitre vos contacts.
De plus, l’instauration d’un climat de confiance entre vous et votre réseau vous aidera grandement dans métier. En effet, il faudra adopter un comportement éthique mais aussi faire preuve d’objectivité face aux vendeurs et aux acquéreurs dans vos estimations et vos conseils.

6. La diplomatie

C’est une autre qualité vitale pour être agent mandataire immobilier. Il faudra travailler avec des clients aux attentes parfois irréalistes, peu enclins à écouter vos conseils. Vous savez bien que chaque vendeur survalorise son bien par rapport aux chiffres du marché. Soyez là pour lui dire avec tact que son bien n’est tout simplement pas conforme aux prix auxquelles s’attendent les acheteurs.
Vous serez amenés aussi à gérer des situations indélicates, agissez de manière courtoise et bienveillante, votre réputation vous remerciera !
En étant diplomate, vous aurez plus de maîtrise dans la résolution de conflits, vous gagnerez la confiance et le respect des autres.

7. L’organisation

Si vous connaissez la loi de Pareto, qui signifie que 20 % des actions que vous réalisez produisent 80 % de votre chiffre d’affaires, alors vous devrez vous organiser pour être plus efficace dans le traitement de l’information. Pour vous organiser, vous pouvez utiliser la matrice Eisenhower, du nom du célèbre Président des États-Unis. Elle est conçue selon quatre cadrans qui sont les suivants : 

  • Ce qui est urgent et important (à prioriser).
  • Ce qui est important et pas urgent  (à planifier).
  • Ce qui est urgent et pas important (à déléguer).
  • Ce qui n’est pas urgent ni important (à éliminer).
Devenir un bon agent mandataire immobilier

Il est utile d’utiliser cette matrice, car tout au long de vos journées, vous aurez beaucoup de missions à effectuer. Devenez maître de votre emploi du temps et sachez vous organiser. 

8. La rigueur

Elle s’explique dans diverses facettes du métier : Pour la gestion des portefeuilles clients et acquéreurs, votre CRM sera votre meilleur allié. Pour la gestion des dossiers et l’administration, toute information doit être vérifiée, au risque d’être cherché en responsabilité pour un défaut de conseil.
Il faut être également rigoureux dans la rédaction des annonces qui doivent être bien travaillées et sortir du lot. Il faut donner envie à l’acquéreur d’en savoir plus, donnez le plus d’informations sur le quartier, les commerces de proximité, les transports en commun. Il faut embellir de votre plume vos annonces immobilières pour que l’acquéreur puisse bien se projeter. Donnez à vos futurs clients l’envie de découvrir vos biens, sans vendre du rêve ni survendre le bien…

9. La communication

La maîtrise de la communication sera cruciale dans votre activité. En effet, il ne suffira pas d’acquérir un savoir-faire si vous ne le faites pas savoir ! Les réseaux sociaux sont un excellent vecteur de communication car ils permettent de montrer votre dynamisme, votre professionnalisme et les retours de vos clients. Savoir se mettre en avant à travers des vidéos sera un véritable atout pour votre notoriété.

Pour conclure l’article sur les méthodes et les qualités qui vous explique comment devenir un bon agent mandataire immobilier, nous vous proposons une interview de Michael Benchabat, fondateur de MeilleursBiens.com

Interview de Michael Benchabat  

  • Comment vous est venu l’idée de créer MeilleursBiens.com ?  

Nous avions un modèle d’agence immobilière en ligne depuis 2010. En fin 2018, nous avons fait un pivot dans le digital et avons décidé de développer nationalement le réseau immobilier. Nous nous sommes fixé pour mission, avec mon associé Julien Maudy, de faciliter le travail des agents, d’augmenter leurs revenus (100% commissions) et de créer un réseau qualitatif (sans MLM).
Nous avons créé l’offre et le réseau que nous aurions rêvé d’avoir à nos débuts. 

réseau immobilier
  • C’est quoi pour vous un bon agent mandataire immobilier ? 

C’est avant tout un professionnel dont la priorité est la satisfaction des clients et qui est présent tout au long de leurs projets immobiliers. C’est aussi d’être à la hauteur de la responsabilité confiée car il faut savoir que c’est  un projet très stressant, avec de gros enjeux financiers. Un bon agent mandataire sera réduire tout le stress inhérent à cette transaction immobilière. 

  • Quel est votre plus gros challenge actuel ? 

Notre plus gros challenge est de rester qualitatif dans notre recrutement et ne pas céder aux sirènes de la quantité. 90 % de nos agents mandataires ont de l’expérience et sont focalisés sur la satisfaction client.
À noter que nous ne pratiquons pas de MLM (Multi Level Marketing) qui consiste à recruter un maximum de personnes en faisant miroiter de gros revenus passifs. Du coup, nous avançons prudemment et sûrement.  

  • Avez-vous fait des choix clivants pour progresser ?

Oui, en acceptant que 10 % de débutants et sous de nombreuses conditions, là où les autres réseaux mandataires ont 90% de personnes en reconversion et sans aucunes conditions.

  • Quelle est votre plus grande fierté ? 

Notre plus grande fierté est d’être dans le Top 15 du classement des 500 champions de la croissance 2022 du Journal Les Echos. Mais aussi d’être dans les 100 premiers du classement du Financial Time des 1 000 entreprises européennes à plus forte croissance.

OG IMAGE
  • La plus grosse opportunité sur le marché de l’immobilier selon vous ? 

La blockchain pour accélérer les processus d’acquisition et de vente.

  • Et pour conclure ?

Le métier d’agent mandataire immobilier est passionnant et en plein essor car il répond à de nombreux critères recherchés en priorité par les actifs (entreprenariat, liberté, indépendance, flexibilité et mobilité).